J 15 BLACK HILLS

Cette nuit c’est la première durant laquelle je n’ai pas mis mon collant pour dormir. Et oui, ici le jour c’est le cagnard et la nuit ça caille !

Les Black Hills sont une grande chaine de montagnes exploitées pour leurs ressources minières : cuivre, or, argent, zinc …Si j’ai du temps je vais gratter le terre, peut-être que je trouverai un trésor !

On y trouve aussi pas mal de ranch avec bétail. Les vaches aiment, comme nous, l’air frais des hauteurs!

Les sources sont très limitées et tous les réservoirs fabriqués par l’homme ne sont utilisables qu’avec l’accord du propriétaire de la parcelle traversée. Donc, si je crève de soif, il faut que je passe un coup de fil au proprio ?? En plus ils annoncent 32° sous abri aujourd’hui ! Pu****, je vais griller sur place ! J’appréhende !!

Bon après il y a encore des cactus dans le coin donc au pire c’est une option de survie éventuelle ! Ouais, bof ! Tout le monde sait que les cactus sont toxiques. Leur chair spongieuse est surtout gavée d’acides et d’alcaloïdes, non validés par nos estomacs ! En fait il faut choisir : vomissements, diarrhées et paralysies ou mourir de soif ! J’ai pas encore choisi !!

Depuis Oracle je marche avec Jessy, un jeune homme d’une trentaine d’années qui vient du Nevada, il va s’arrêter à Supérior parce qu’il n’a pas plus de vacances.

Nous entamons le passage 15 en début de matinée et là le problème de l’eau est réelle. Nous croisons des trails Angels qui rechargent en galon d’eau les caches pour faciliter la vie des hickers. Un grand MERCI à eux !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.