J2 TRANSIT

On est samedi et je dois faire mes dernières courses. Ah les villes américaines et leurs distances monstrueuses pour aller d’un point A à un point B. Donc j’ai un peu galéré pour trouver du gaz. J’ai acheté ma bouffe pour 3 jours pas plus parce que le sac pèse déjà lourd et je n’ai plus 20 ans.

J’ai patienté jusqu’au soir pour le bus de Bensson. C’est la cour des miracles cette gare routière, pas très à l’aise dans cet environnement. Le bus sera en retard et je me suis fais agresser verbalement par un gros costaud tatoué de partout en m’asseyant à coté de lui. Je n’ai rien compris à ce qu’il m’a dit mais j’ai bien senti qu’il m’insultait ! Enfin, il n’y avait pas d’autre place pour m’installer donc je suis resté là mais j’en menais pas large. Il est descendu à Tucson, j’étais plus serein ensuite !

Arrivé à Bensson à prés de 23h je me suis tapé presque 4 km dans la nuit jusqu’au motel. Je n’ai rien trouvé d’autre, tout est plein, c’est le WE.

Douche et dodo avec la sensation que demain ça va être compliqué pour trouver un transport jusqu’au trail head.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.